Vous êtes ici : Accueil > Espace Patients > Informations examens > Ponction Hépatique

Mise jour le : 31-10-2014

| | |





Ponction Biopsie Hépatique (PBH) : Information du patient expliquant une biopsie du foie



La Ponction Biopsie Hépatique (PBH) ou biopsie du foie est actuellement l'examen de référence pour diagnostiquer la cause et préciser le traitement et le pronostic (stade de fibrose par exemple) de nombreuses maladies du foie ou de maladies générales retentissant sur le foie. Cet examen est parfois indispensable pour recevoir un traitement (cas de l'hépatite C et B notamment).
Pour une interprétation optimale, un échantillon de foie d’environ 1 cm de haut et 1 mm de diamètre comportant au moins 6 espaces portes est requis.

Voici les informations que vous pouvez trouver sur cette page :

- Indications de la Ponction Biopsie hépatique
- Les deux types de la Ponction Biopsie hépatique
-
Organisation et déroulement de la Ponction Biopsie Hépatique (PBH)
- Complications de la
Ponction Biopsie Hépatique (PBH)
- Fiches d'information au patient avant la réalisation d'une
Ponction Biopsie Hépatique (PBH) :
Pdf


- Images : Ponction Biopsie Hépatique (PBH) : Geste d'une biopsie du foie, biopsie du "foie ou carotte"



Indications de la Ponction Biopsie Hépatique (PBH)

La ponction biopsie Hépatique permet de poser le diagnostic histologique (Analyse du tissus) de cirrhose hépatique et de préciser la nature maligne (cancer primitif du foie, métastases hépatiques) ou bénigne (adénome, hyperplasie nodulaire focale) d'une tumeur du foie. La ponction dans ce cas s'effectue sous contrôle échographique ou scannographique. Cet examen est parfois indispensable pour recevoir un traitement en cas d'hépatite C et B.




Les deux types de Ponction Biopsie Hépatique (PBH)

La biopsie transpariétale
Elle se pratique sous anesthésie locale et consiste à prélever un fragment de foie sur le côté droit en piquant à travers la peau entre deux côtes avec une aiguille très fine. Si l’anesthésie est bien réalisée la douleur correspond à une douleur sourde au niveau du foie ou en bretelle.

La biopsie transjugulaire
La ponction-biopsie hépatique est effectuée par voie transjugulaire lorsqu'une ascite ou un trouble de la coagulation contre indiquent la biopsie hépatique par voie transpariétale.
Elle se fait sous anesthésie locale chez des malades à jeun et couché sur le dos.
Un cathéter est introduit dans la veine veine jugulaire interne, le plus souvent la droite, et est ensuite guidé sous contrôle télévisé dans une veine hépatique droite. Puis une aiguille à biopsie de 45 cm de long est glissée jusqu’à l’extrémité distale du cathéter. L’aiguille est ensuite poussée dans le parenchyme hépatique et on aspire à l’aide d’une seringue préalablement remplie de sérum physiologique le fragment hépatique qui est recueilli dans la seringue reliée à l’aiguille.



Organisation et déroulement de la PBH :

Organisation de la PBH :

Vous serez hospitalisé pour la journée, voire 24 h si le médecin l'estime nécessaire.
Il est indispensable de ne pas prendre de médicament modifiant la coagulation
. Si vous êtes sous traitement anticoagulant, celui-ci sera probablement interrompu par prescription de votre médecin. Les modalités d'interruption varient en fonction de l'anticoagulant utilisé et du protocole du service. En général le temps d'arrêt sont les suivants selon les molécules :TICLID 10 jours, ASPEGIC 7 jours, SINTROM 3 jours, LOVENOX 24 h, FRAGMINE 24 h, CALCIPARINE 8 h
Avant la biopsie, le matin de geste, le médecin réalisera une échographie abdominale pour repérer le parenchyme hépatique, la présence de kyste hépatique ou d'angiome afin de décider du trajet de la biopsie. Cette biopsie peut-être réalisée par un Hépatologue au lit du malade ou directement en radiologie par un Radiologue. Les deux pratiques sont fréquentes. L'intérêt de réaliser une échographie de repérage est importante avant la réalisation du geste. Le médecin pourra marquer avec une croix l'endroit où il réalisera le geste.
Il faut être à jeun strict durant les 6 heures précédant l'examen mais selon les pratiques vous pourrez manger après la réalisation de la biopsie afin de vidanger votre vésicule bilaire. Il est recommandé d'uriner juste avant l'examen.

Déroulement de la PBH :

L'examen se fera allongé sur le dos le bras droit levé derrière la tête. La peau est nettoyé à la Bétadine°. Puis le médecin pratique entre les deux côtes droites l'anesthésie d'abord de la peau avec une aiguille sous-cutané, puis plus profonde avec une aiguille intra-musculaire. Ensuite, la biopsie est réalisée avec un geste rapide.
Après la biopsie, vous restez alité pendant 6 heures dont les deux premières heures couché sur le côté droit (Afin d'éviter un hématome de la paroi) . Un(e) infirmier(e) surveillera régulièrement votre pouls et votre tension. Dès la fin de la biopsie, une douleur peut survenir au niveau du foie ou au niveau de l'épaule droite. L'infirmier(e) qui vous surveille vous donnera un médicament pour vous soulager. La ponction ne laisse pas de cicatrice et le pansement pourra être enlevé le lendemain.
Pour ceux dont la sortie est autorisée le soir même, il vous est demandé de ne pas vous éloigner à plus de 20 minutes de l'hôpital, de rester accompagné par un adulte et de ne pas effectuer d'activité physique intense. Dans la semaine qui suit la biopsie, il est recommandé de ne pas prendre de médicament modifiant la coagulation comme par exemple l'aspirine. Durant cette semaine, vous pourrez procéder à vos occupations habituelles. Cependant, il est déconseillé de faire un effort physique intense ou d'entreprendre un voyage dans un pays à faible niveau sanitaire.




Complications de la Ponction Biopsie Hépatique (PBH)

Tout acte médical, investigation, exploration, intervention sur le corps humain, même conduit dans des conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et de la réglementation en vigueur, recèle un risque de complication. Les complications de la biopsie hépatique sont rares. Il s'agit essentiellement d'une hémorragie dont la fréquence est inférieure à 1 cas sur 1000. D'autres complications sont possibles mais restent exceptionnelles. Ces complications peuvent être favorisées par vos antécédents médico-chirurgicaux (d'où la réalisation d'une échographie et d'un bilan de coagulation préalables) ou par la prise de certains traitements. Ces rares complications apparaissent le plus souvent dans les 6 heures qui suivent l'examen mais peuvent exceptionnellement se révéler quelques jours après l'examen (douleur abdominale, fatigue, pâleur) d'où les précautions précédentes. Il est alors très important de contacter immédiatement le médecin, ou un de ses collègues, qui a réalisé la biopsie.
En cas d'impossibilité de prendre contact avec eux, il est très important de prendre contact très rapidement avec votre médecin traitant.




Images : Ce que l'on observe lors d'une Ponction Biopsie Hépatique (PBH)

Images de PBH

Le geste de la Ponction Biopsie Hépatique
Le résultat de la Ponction Biopsie Hépatique La "carotte"