Vous êtes ici : Accueil > Espace Patients > Informations examens > Vidécapsule

Mise jour le : 21-04-2014

| | |





INFORMATIONS MEDICALES AVANT REALISATION D'UNE VIDEOCAPSULE



La vidéocapsule est un examen d'endoscopie digestive qui permet d'étudier la paroi interne de l'intestin grêle. Il s'agit actuellement d'un examen validé qui permet d'analyser l'intestin de façon fiable.

Voici les informations que vous pouvez lire:

- Indications de la vidéocapsule
- Principe de la vidéocapsule
- La vidéocapsule : matériel de haute technologie
- Préparation nécessaire pour la vidéocapsule
-
Déroulement de la vidéocapsule
- Surveillance après ingestion de la
vidéocapsule
- Complications de la
vidéocapsule


- Images : Ce que l'on peut observer lors d'une vidéocapsule



Indications de la vidéocapsule

Les indications de la vidéocapsule sont bien définies:

Votre médecin pourra vous prescrire cet examen si vous avez des saignement digestifs occultes c'est à dire de causes non retrouvées après la réalisation d'une gastroscopie et d'une coloscopie. Ces saignements occultes peuvent apparaîtres lors d'épisodes récidivants de melena, d'Hemocult positif, d'une anémie ferriprive
(anémie par carrence en fer)

La vidéocapsule peut vous être proposée lors de la surveillance des syndromes de polypose héréditaire comme la Polypose adénomateuse familiale, le Syndrome de Peutz-Jeghers et la Polypose familiale juvénile.

La vidéocapsule peut vous être proposée devant une suspicion de maladie de Crohn ou de récidive, avec un bilan endoscopique normal (coloscopie et gastroscopie). La vidéocapsule est utile pour contrôer l’efficacité d’une thréapeutique immunosuppressive dans ce contexte.




La vidéocapsule : matériel de haute technologie

Le vidéocapsule consiste en une gélule de 26 mm de longueur et de 11 mm de diamètre qui est un véritable endoscope miniature constitué d'un système photo, d'une puce électronique capable d'enregistrer des images et de les transformer en signaux, d'une source de lumière et d'un système de transmission qui envoie les images vers un enregistreur de données que vous devez porter à la ceinture.
Cette super gélule est alimenté par des piles à l'oxyde d'argent et est à usage unique, la capsule étantéliminée par voie naturelle en 24 à 48 heures.


Taille de la vidéocapsule


Vidéocapsule en marche
(Flash permettant la réalisation des photos)

Le système transmet deux images par seconde c'est à dire qu'environ 57 000 images sont obtenues durant un examen de 8 heures.
Les capteurs, sont placés dans une ceinture au contact de l'abdomen et recueillent les signaux émis par la capsule qui sont transmis à un enregistreur télémétrique de haute fréquence sur bande, contenu dans un boîtier porté à la ceinture du malade.
Par la suite, l'ensemble des imformations sont transférés à une station de travail dotée d'un logiciel spécifique. Ce logiciel permet le transfert et la sauvegarde des données, puis la lecture de l'examen avec possibilité de sélectionner des images. La position de la capsule dans l'intestin peut être précisée au cours de la capture des images.




Préparation nécessaire pour la vidéocapsule

Le régime sans résidus :

Vous devez suivre un régime sans résidus durant les 2-3 jours précédant l'examen. Ce régime permet d'éviter qu'il persiste des résidus alimentaires lors de l'examen. Vous avez un exemple d'un régime sans résidu à suivre avant la réalisation de la coloscopie sur le site.


La préparation la veille de l'examen :

La préparation pour l’examen est astreignante mais elle est indispensable pour un examen de qualité. L'intestin grêle doit être parfaitement propre, pour permettre un examen de bonne qualité.
La veille de l'examen, vous devez ingérer un liquide dont le but est de nettoyer l'intestin. Il s'agit de polyéthylèneglycol ou PEG. Il existe en pharmacie sous le nom commercial de COLOPEG
®, FORTRANS® ou KLEAN PREP®. Ce liquide n'est pas réabsorbé par l'intestin et est donc évacué avec les selles.

Vous devez absorber 2 litres de ce produit (1 sachet dilué dans 1 litre d'eau) en une prise unique la veille au soir. Le volume de 2 litres doit être pris en 2 heures pour avoir l'efficacité escomptée.

Prenez la préparation intestinale à partir de 18 h jusqu'à 20h. Après la préparation, rester à jeun solide (sans manger).
Le repas du soir est à prendre vers 19h et doit être composé de liquides ou crèmes.


Si vous prenez du fer par voie orale arrêtez-le 10 jours avant l’examen.




Déroulement de la vidéocapsule


Le jour de votre examen, portez des vêtements larges de préférence en coton, qui permettent de dégager la taille sans vous déshabiller et d’installer le dispositif d’enregistrement, qui est une ceinture, sans difficulté (éviter de porter une robe ou une salopette).

Avant l’ingestion de la capsule une ceinture contenant l'ensemble des dispositifs électroniques est mise en place ainsi que le recepteur (gros disque dur) qui est mis en bandouillère.



Ceinture contenant les capteurs et l'enregistreur en bandouillère


Après l'ingestion de la videocapsule, vous serez reconvoqué au bout d’une heure et l'infirmière s'assura de la bonne progression de la capsule en vérifiant si celle-ci a bien franchi l'estomac en passant le pylore. Si tout est normal vous pourrez quittez par la suite l’hôpital.


Ordinateur visualisant le passage du pylore.



Après l'ingestion de la vidéocapsule


Ne mangez rien et ne buvez rien pendant 2 heures. Quatre heures après l’ingestion de la capsule, vous pouvez vous alimenter légèrement.

L’endoscopie par capsule dure environ 8 heures. Lorsque l’examen est terminé vous pouvez enlever votre ceinture et reprendre une alimentation normale.
Veillez à ne pas déconnecter l’équipement et ne pas retirer la ceinture durant l’intégralité de cette période.

Contactez immédiatement le médecin en cas de douleur abdominale, de nausée ou de vomissement durant l’endoscopie par capsule.




Remarques importantes


Pendant l’endoscopie par capsule, vous devrez vérifier toutes les heures que le petit voyant de l’enregistreur clignote bien deux fois par seconde. Si, pour une raison quelconque, l’enregistreur s’arrête de clignoter à ce rythme, veuillez noter l’heure de la défaillance et contacter le médecin.

Veuillez également noter l’heure et la nature de tout évènement, tel que prise de nourriture ou de boisson, votre activité et toutes sensations inhabituelles.
Lorsque vous rendez l’équipement, remettez à votre médecin le formulaire des évènements dûment rempli.
L’enregistreur étant en fait un petit ordinateur, il convient de le traiter avec un soin extrême. Ne lui faites subir aucun mouvement brusque ou choc.


Evitez tout effort physique, particulièrement toute activité provoquant une forte sudation, ne vous penchez pas en avant et ne vous accroupissez pas pendant toute la durée de l’endoscopie.


Ne vous approchez d’aucune source de champs électromagnétiques importants, créés, par exemple, par un dispositif IRM ou une radio amateur.




Ce que l'on observe lors d'une videocapsule


Duodénum
 

Ulcère 

Jéjunum
 

Maladie Coeliaque

Télengiectasie
Hémorragie